Dépannage à domicile : quelles sont les obligations des professionnels ?

Publié le : 23 juin 20213 mins de lecture

Depuis quelques années, plus précisément en 2017, des règles en vigueur sur le secteur du dépannage à domicile sont applicables en France. Elles ont pour but de lutter contre le fait d’abuser certains clients sur la réalisation des travaux de dépannage. Ainsi, ces réglementations engendrent presque tous les secteurs d’activités d’intervention à domicile. Mais quelles sont les obligations des professionnels ?

Dépannage à domicile : les professionnels doivent afficher les prix et les conditions d’interventions

Quels que soient leurs domaines d’activités, à savoir les chauffagistes, plombiers, serruriers, les professionnels doivent à priori mettre une stratégie de transparence sur leurs offres et services vis-à-vis de leurs clients. En d’autres termes, ils devraient afficher sur leur site commerçant quelques informations obligatoires telles que le nom, l’adresse et la raison sociale de la société, leur numéro d’inscription auprès du registre des commerces, les taux détaillés en TTC de leur intervention ainsi que d’autres critères supplémentaires. Contacter en ligne le plombier chauffagiste de l’Expert Gaz et Eau basé à Maison-Alfort si vous êtes à la recherche d’un technicien pour le dépannage de votre élément de chauffage ou de plomberie.

Les professionnels doivent établir un devis

Avant de faire une intervention à domicile d’un client, les prestataires sont obligés de réaliser un devis, quel que soit le coût estimatif du dépannage. Pour éviter les arnaques, il est nécessaire de connaître toutes les réglementations en vigueur dont les professionnels en dépannage à domicile sont obligés de suivre. Pour cela, le devis doit inclure tous les renseignements classiques habituels comme l’adresse, le nom de l’entreprise etc. Le décompte bien décortiqué des travaux à réaliser, les équipements à privilégier en prix et en quantité doivent également être présents dans l’offre. En bas, la somme à payer, le frais de déplacement, le caractère du devis (payant ou gratuit), ainsi que la durée de validité de l’offre doivent être bien précis.

Quelques critères bons à savoir

Il est important de préciser que le devis peut se faire en deux exemplaires, l’un pour le client et l’autre évidemment pour le professionnel. Pour éviter toute sorte de problème post contractuel, les prestataires de service devraient conserver les devis d’au moins deux ans. Autre chose, sachez que les dépannages à domicile, peu importe leur nature et montant est supérieur à 25 euros, font sujet de la réalisation d’une facture en bonne et due forme de la part du prestataire. Le client est libre de conserver les équipements ou pièces remplacées après la réalisation du travail.

Plan du site